Soeurs de Saint-Joseph de Cluny
http://sj-cluny.org/Jubile-de-la-misericorde
      Jubilé de la miséricorde

Jubilé de la miséricorde

“l’Église vit l’Année Sainte de la Miséricorde, un temps de grâce, de paix, de conversion et de joie qui implique tout le monde : petits et grands, proches et lointains. Il n’y a pas de frontière ou de distance qui puissent empêcher la miséricorde du Père de nous rejoindre et de se rendre présente au milieu de nous. Désormais la Porte Sainte est ouverte à Rome et dans tous les diocèses du monde.” (Jubilé de la Miséricorde site web)


Quand le Pape l’a annoncée, il a dit, “Chers frères et sœurs, j’ai souvent pensé à la façon dont l’Eglise peut rendre plus évidente sa mission d’être témoin de la miséricorde. C’est un chemin qui commence par une conversion spirituelle ; et nous devons faire ce chemin. C’est pourquoi j’ai décidé de promulguer un jubilé extraordinaire ayant en son centre la miséricorde de Dieu. Ce sera une année sainte de la Miséricorde. Nous voulons la vivre à la lumière de la parole du Seigneur : « Soyez miséricordieux comme votre Père » (cf. Lc 6, 36)”.

Nous sommes encouragés à redécouvrir en ce temps jubilaire la richesse contenue dans les œuvres de miséricorde corporelle et spirituelle.

Il y a quatorze œuvres de miséricorde : sept corporelles et sept spirituelles.

Les œuvres de miséricorde corporelles

Les œuvres de miséricorde corporelles sont notamment : aider nos frères et sœurs dans leurs besoins matériels et physiques.

  • donner à manger à ceux qui ont faim,
  • donner à boire à ceux qui ont soif,
  • vêtir ceux qui sont nus.
  • accueillir les étrangers,
  • visiter les malades,
  • visiter les prisonniers,
  • ensevelir les morts.
Les œuvres de miséricorde spirituelle

Les œuvres de miséricorde spirituelle sont notamment : aider nos frères et sœurs dans leurs besoins émotionnels et spirituels.

  • conseiller ceux qui sont dans le doute,
  • instruire les ignorants,
  • exhorter les pécheurs,
  • consoler les affligés,
  • pardonner les offenses,
  • supporter patiemment les défauts des autres,
  • prier Dieu pour les vivants et pour les morts.

“Ouvrons nos yeux pour voir les misères du monde, les blessures de tant de frères et soeurs privés de dignité, et sentons-nous appelés à entendre leur cri qui appelle à l’aide. Que nos mains serrent leurs mains et les attirent vers nous afin qu’ils sentent la chaleur de notre présence, de l’amitié et de la fraternité. (Misericordiae Vultus no. 15)”

Pour plus d’informations aller sur le site "Jubilé de la Miséricorde" !

Site du Vatican

Nouvelles du Vatican

Union des Supérieures majeures

Vie religieuse CORREF

Lectures du jour

Saint(s) du jour

Provinces