Soeurs de Saint-Joseph de Cluny
http://sj-cluny.org/L-esclavage-moderne-Trafic-Humain
      L’esclavage moderne (Trafic Humain)

L’esclavage moderne (Trafic Humain)

“Créés à l’image de Dieu, traités comme des esclaves…”

« La personne humaine ne devrait jamais se vendre ou s’acheter comme une marchandise. Celui qui l’utilise et l’exploite, même indirectement, se rend complice de ce mépris. »
(Pape François, Brésil 5 Mars, 2014)


L’esclavage moderne concerne aujourd’hui 36 millions de personnes dans le monde.

Extrait du discours du Pape François du 18 avril 2015 aux participants de l’assemblée plénière de l’Académie pontificale des sciences sociales, organisée du 17 au 21 avril sur le thème « Trafic d’êtres humains : Questions au-delà de la criminalisation » :

"Dans un système économique mondial dominé par le profit, se sont développées de nouvelles formes d’esclavage d’une certaine façon pires et plus inhumaines que celles connues par le passé. Donc, aujourd’hui encore plus qu’hier, nous sommes appelés à suivre le message de rédemption du Seigneur en les dénonçant et en les combattant. Tout d’abord, nous devons faire prendre davantage conscience de ce nouveau mal que l’on veut occulter, dans le monde global, car il est scandaleux et « politiquement incorrect ». Personne n’aime reconnaître que sa propre ville, région ou nation, connaît ces nouvelles formes d’esclavage, alors que nous savons que presque tous les pays sont touchés par ce fléau. Nous devons dénoncer ce terrible fléau dans toute sa gravité.

La lumière de l’Évangile est un guide pour quiconque se met au service de la civilisation de l’amour, là où les béatitudes ont une résonance sociale, où existe une vraie inclusion des derniers. Il faut construire la cité terrestre à la lumière des béatitudes, et ainsi marcher vers le Ciel en compagnie des plus petits.

Message du pape François pour la célébration de la 48ème Journée mondiale de la paix 1er janvier 2015 “Non plus esclaves, mais frères”

http://w2.vatican.va/content/france...

« Journée internationale de prière et de réflexion contre la traite des êtres humains »

La date du 8 février a été choisie pour la « Journée internationale de prière et de réflexion contre la traite des êtres humains », afin de coïncider avec la fête de sainte Joséphine Bakhita. Sainte Bakhita est née dans la région du Darfour au Soudan assiégé en 1868. Capturée à l’âge de 9 ans, elle a été vendue en esclavage, d’abord dans son pays et plus tard en Italie. Après sa vie comme esclave, elle est devenue une religieuse canossienne en Italie où elle a vécu et travaillé pendant 45 ans. Elle est morte en 1947.

500 esclaves ont été confiés à Anne-Marie Javouhey

1835 – 26 décembre, deuxième départ d’ Anne-Marie Javouhey pour MANA en Guyane où le gouvernement lui confie la préparation de 500 esclaves à la liberté.


Pour la position de la Congrégation des Sœurs de Saint Joseph de Cluny et esclavage moderne cliquez sur le lien : esclavage moderne

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Site du Vatican

Nouvelles du Vatican

Union des Supérieures majeures

Vie religieuse CORREF

Lectures du jour

Saint(s) du jour

Provinces