Soeurs de Saint-Joseph de Cluny
http://sj-cluny.org/Intervention-d-une-Soeur-infirmiere-de-Saint-Joseph-de-Cluny-au-cours-de-l-1168?lang=fr
      Intervention d’une Soeur infirmière de Saint-Joseph de Cluny au cours de (...)

Intervention d’une Soeur infirmière de Saint-Joseph de Cluny au cours de l’épidémie de rougeole aux îles Samoa

Les îles Samoa ont décrété l’état d’urgence il y a neuf jours, fermant toutes les écoles, excluant les enfants de tout rassemblement public et ordonnant que tout le monde se fasse vacciner. Des équipes médicales ont parcouru le pays et administré des milliers de vaccins. (The Associated Press, 25 novembre 2019, Wellington, Nouvelle-Zélande)


De la Province de Nouvelle-Zélande / Philippines :

Une Soeur infirmière de Saint-Joseph de Cluny, Sœur Lusini Falemaka, a rejoint les équipes médicales envoyées par la Nouvelle-Zélande dans le cadre de l’épidémie de rougeole aux îles Samoa. Tenez bon, Soeur Lusini, et sachez que nous sommes toutes très fières de vous ! Nous prions pour les habitants des îles Samoa qui traversent une pareille épreuve. Que Dieu vous bénisse tous. (Soeur Allison McAllister, Provinciale)

Sœur Lusini (2ème à partir de la gauche) et quelques membres de l’équipe. Celle-ci comporte 8 personnes dont 3 infirmières, 3 administrateurs, un chauffeur et un policier !
A l’hôpital des îles Samoa à Apia. Un briefing et on y va !
Salle paroissiale du village de Vailele, qui sert de base le matin. L’après midi nous faisons des visites à domicile à Letogo et à Laulii.
Premier groupe du matin.

Nouvelles de Soeur Lusini Falemaka depuis les îles Samoa

Chaleureuses salutations depuis les îles Samoa !

L’équipe dont je fais partie est bien arrivée. Il y a en tout 23 équipes composées chacune de 8 membres dont 3 infirmières, 3 administrateurs, un policier et un chauffeur. Les infirmières de notre équipe ont demandé qu’on prie pour elles et pour le peuple des îles Samoa en cette période difficile.
Mon équipe a vacciné hier 330 personnes. Nous vaccinons chaque jour plus de 300 personnes. Dans les villages qui n’ont pas de matai (chef), la police est présente, car les habitants respectent le personnel en uniforme. Après avoir vacciné des personnes dans la salle paroissiale, nous sommes partis à 14h pour des visites à domicile. Nous sommes entrés dans toutes les maisons. C’est ainsi que s’est terminée cette journée bien remplie, à 17h. Après une petite pause, nous avons eu un debriefing en vue des visites suivantes.

Mon équipe utilise la salle paroissiale du village de Vailele où les Petites Sœurs des Pauvres ont une maison de personnes âgées. Pendant que j’attendais que les personnes arrivent pour se faire vacciner, j’ai entendu chanter et je suis allée prier un moment à l’église, où le Saint-Sacrement était exposé. Hier matin, nous avons partagé le petit déjeûner avec le Haut-Commissaire de Nouvelle-Zélande. Il nous a déclaré que cette épidémie de rougeole était un désastre national[/bleu marine] pour le peuple et pour tout le pays des îles Samoa.

A bientôt.
Soeur Lusini Falemaka

Priez avec nous pour la population des îles Samoa et pour tous ceux qui leur viennent en aide !

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Site du Vatican

Nouvelles du Vatican

Union des Supérieures majeures

Vie religieuse CORREF

Lectures du jour

Saint(s) du jour

Provinces