Soeurs de Saint-Joseph de Cluny
http://sj-cluny.org/Session-de-ressourcement?lang=fr
      Session de ressourcement

Session de ressourcement

reconnaissance et gratitude

Comment chanterai-je vos merveilles, Seigneur ! Comment chanterai-je ? Comment chanterai-je ? »


C’est le chant qui a jailli bien souvent du cœur des 35 Sœurs venant du Portugal, d’Angola/Guinée Bissau, du Mozambique, du Brésil, à Paris. Elles ont eu un mois spirituel aux Sources de la Congrégation :

  • Maison-Mère,
  • Chivres, Jallanges,
  • Chamblanc,
  • Besançon,
  • Seurre,
  • Souvans,
  • Chalon sur Saône,
  • Cluny,
  • Taizé,
  • Autun,
  • Bailleul sur Thérain,
  • Senlis ... marchant ainsi sur les pas d’Anne-Marie Javouhey.
JPEG - 84.5 ko

Anne-Marie Javouhey’s house, Chamblanc

Nous avons eu aussi la grâce de visiter d’autres lieux pleins d’histoire et de sainteté tels que :

  • Paray le Monial (chapelle des Apparitions et Basilique du Sacré-Cœur)
  • Lisieux (Basilique, Carmel et Maison paternelle de Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus)

et à Paris,

  • la Basilique du Sacré Cœur de Montmartre,
  • la basilique Notre-Dame des Victoires,
  • la chapelle de Notre-Dame de la Médaille Miraculeuse,
  • la Cathédrale Notre-Dame et
  • la participation à la procession fluviale.

Le groupe de sœurs a eu la grâce d’être accompagné continuellement par Sœur Matilde Faneca et Sœur Verónica Tyimuma, conseillères générales ; et certains jours du pèlerinage, surtout en allant aux Sources, par deux prêtres : le Père Georges Auduc (Français) et le Père António Morais (Angolais) qui ont célébré l’Eucharistie chaque jour. Il faut noter aussi que souvent nous avons eu la grâce de participer à l’Eucharistie en portugais, célébrée par le Père Manuel, spiritain, vivant à Paris.

Après le pèlerinage aux Sources, la retraite, orientée par le Père Joaquim Ganhão (prêtre diocésain de Santarém, Portugal) est venu nous aider à relier ce que nous avons vécu et ce que nous avons prié, et en réalité nous a menées à prendre conscience du charisme que nous avons été appelées à vivre. Cela a été un moment marquant où nous avons été appelées à rester près du Seigneur, à mieux le connaître, nous menant à un meilleur engagement dans la mission pour laquelle nous avons été envoyées.

JPEG - 75.4 ko

Les jours suivants, le Père Michel Luck, spiritain, est venu nous parler des fondements de la vie consacrée à partir du document "Scrutate". Ces paroles ont été pour nous un enrichissement et nous ont fait réfléchir sur la vie de prière, la vie communautaire et la mission. Les références étaient Elie et Moïse. En effet, la vie religieuse est un trésor porté par notre fragilité, mais il est possible d’en faire des merveilles parce que ses racines sont dans la Trinité.

Reconnaissance

Pendant les derniers jours de notre pèlerinage, orientées par Sœur Matilde Faneca, nous avons fait mémoire de nos Supérieures générales déjà décédées. Nous avons ressenti une immense joie en faisant ce travail parce qu’il nous a donné une vision plus large de l´histoire de la Congrégation. En même temps, nous avons rendu grâce à Dieu pour les qualités et les dons des Sœurs qui nous ont précédées et qui sont un exemple aujourd’hui pour nous qui avons la responsabilité de maintenir vivant le charisme. Femmes de génie et d’audace comme Anne-Marie Javouhey.

Notre pèlerinage s’est « terminé » par un moment de prière pendant lequel
Sœur Claire Houareau, notre Supérieure générale, nous a invitées à être lumière du monde et à suivre sans crainte les pas d’Anne-Marie Javouhey.

Tout ce que nous venons de mentionner n’a été possible que grâce aux Sœurs de la Maison Mère qui nous ont donné toute l’aide et l‘estime et qui ont été d’un dévouement sans limites.

Aussi les mots n’expriment pas la totalité de ce que nous avons vécu et apprécié. Avant tout, la grâce d’appartenir à la famille de la grande missionnaire qu’est Anne-Marie Javouhey et qui nous fait dire : « Comme nous sommes heureuses de suivre un chemin qui est devenu une lumière et qui ne s’éteindra jamais ! »

Gratitude

Ce que nous avons vécu, ce que nos mains ont touché de la vie et de l’œuvre laissée par Anne-Marie ne sera pas oublié. Nous ne cessons de rendre grâce à Dieu, de remercier la Maison Mère, nos Provinces et nos communautés pour cette opportunité : notre sincère gratitude !

Le ressourcement spirituel continue, nous nous engageons à faire mémoire chaque jour du grand patrimoine spirituel que nous a légué Anne-Marie Javouhey.

Le groupe de langue portugaise de 2015

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Site du Vatican

Nouvelles du Vatican

Union des Supérieures majeures

Vie religieuse CORREF

Lectures du jour

Saint(s) du jour

Provinces